mardi 7 août 2018

Trajet Komsomolsk Vladivostok 7 août


Nous quittons notre hôtel très tôt. Conformément à nos habitudes nous arrivons prés d'une heure avant le départ du train. Cette prudence s'explique par le risque de devoir franchir des passages surélevés au dessus des voies avec nos bagages ce qui est toujours assez lent.

en gare
en gare
passage du fleuve Amour
passage du fleuve Amour

Mais notre train est sur le quai N°1 et finalement nous savourons notre dernière expérience ferroviaire de ce long voyage. Le trajet va durer un peu plus de 24 heures. La voie file vers le sud ouest en longeant le fleuve Amour. Puis elle s'embranche sur la voie du transsibérien une dizaine de km avant le gigantesque pont métallique qui franchit le fleuve.

Nous avons en face de nous Tania et Nika. Nika, diminutif de Véronique, part s'installer pour suivre ses études de médecine à Vladivostok, elle est accompagnée par sa babouchka (grand-mère).

Tania et Nika
Tania et Nika  .

IMG_3784
  .

Comme toujours les russes déploient sur la petite tables d'énormes quantités de nourriture. Ils sont surpris de notre apparente frugalité. Notre repas se compose d'une soupe aux nouilles et d'un morceau de charcuterie.

Le train fera une halte de 70 minutes à Khabarovsk où nous sommes déjà passés. Mais nous n'étions pas allés jusqu'à la gare . J'en profite pour faire quelques photos et notamment celle de la statue de Ierofeï Pavlovitch Khabarov considéré comme le fonda la ville aux environs de 1630. La place de la gare est superbement aménagée avec des parterres de fleurs et des fontaines.

khabarovsk 1
Ierofeï Pavlovitch Khabarov
Khabarovsk Boksal
la gare

Nous passerons la nuit bercés par le roulement du wagon et les ronflements épouvantablement sonores d'un passager. A 8h du matin nous débarquons au terminus de la ligne du transsibérien sous une averse mémorable.

khabarovsk marchande de kvas







la petite marchande de kwas



---

Aucun commentaire:

Publier un commentaire