samedi 23 juin 2018

Moscou : jour des incontournables

Nous consacrons cette journée du 23 juin à des incontournables.

Galerie TRETIAKOV

Il s'agit de l'un des plus grand musée du monde créé par un homme passionné. Pavel Mikhaïlovitch Tretiakov, en russe Павел Михайлович Третьяков (1832-1898) Ce marchand d'art collectionnait par goût et peut être aussi par vanité. En 1892 il légua à la ville de Moscou 136 toiles et 526 dessins. Elle en fit un musée d'état et le nomma conservateur. Il exerça cette fonction jusqu'à sa mort en organisant et enrichissant sans cesse le fond. La façade du musée a été reconstruite en 1902.

Nous avons arpenté le musée durant plusieurs heures avec l'impression de toujours oublier de voir une chose importante. En quelques photos il est impossible d'offrir un résumé des richesses de ce lieu.

L'une des plus anciennes église du quartier fut rattachée à la galerie en 1926 mais fermée au culte. Elle est aujourd'hui rendue au culte et abrite la vierge de Vladimir du 12 ème siècle. Elle fait néanmoins partie du musée auquel elle est reliée par un vaste escalier.

Ttkov facade galerie
Façade de la galerie Tretiakov

Ttkov une des salles
l’une des salles

Ttkov vierge du Don 1390Vierge Du Don  eglise musée St Nicolas de Tolmatchi

L'icône de la Богоматерь Донская littéralement « la Mère de Dieu du Don » représente une « Vierge de tendresse ». Elle est attribuée à Théophane le Grec, au tout début de l’iconographiçe Russe, vers 1382-1395. Une légende veut qu'elle ait été offerte par les Cosaques du Don au prince moscovite Dimitri Donskoï, et lui aurait permis la victoire des Russes contre les Mongols.

Exposée à la Galerie Tretiakov, elle retourne chaque année au monastère de Donskoï lors des fêtes qui lui sont consacrées

Ttkov Christ  Rostov 13M siecle




Les historiens attribuent cette icône du Christ à l'école de Rostov-Suzdal et la datent du début du 14 ème. Aucun artiste ne signe une icône, car l'icône bien qu'étant une œuvre d'art a pour fonction de rendre présent le ou les personnages qu'elle représente. C'est pourquoi elle en porte le nom, inscrit ici en bas, sur une frange brune en lettres de cinabre «  «Образ Бога Спаса нашего...» soit "L'image du Dieu de notre Sauveur ...".





Vladimir, représenté ici au XII ème, est considéré comme le principal fondateur de la « Sainte Russie ». D'innombrables batailles lui permettent de réaliser l'unité de la Russie Kiévienne. En même temps, à l'exemple de sa grand-mère la reine Olga, il se convertit avec son peuple à l'orthodoxie.

Selon une première tradition, il aurait fait venir à Kiev les représentants du christianisme de Rome et de Constantinople, ceux du judaïsme et ceux de l'islam, afin de comparer les religions et leurs rites. Selon une autre, il demande le baptême dans le rite byzantin à Chersonèse en Crimée en échange de la prise de la ville, de la main de la princesse byzantine et de la guérison de ses yeux.


Ttkov Vladimir 12M siecle

Ttkov Chevaliers Victor Vasnetsov

Les Bogatyrs, œuvre de Viktor Vasnetsov (1898)
Dans les légendes russes, les bogatyrs sont des chevaliers errants. A gauche Aliocha Popovitch symbolisant la bravoure, au centre Illia Mouromets déborde de force physique et mentale, à droite Dobrinya Nikititch représente le courage et la connaissance.

Ttkov matin dans la foret Shihkin1889


Un matin dans une forêt de pins. Savitsky a peint les ours, mais le collectionneur Pavel Tretiakov a effacé sa signature ! Le tableau peint en 1889 est donc attribué uniquement à Shishkine. Ce tableau est rès populaire dans la Russie d'aujourd'hui.


Les monastères.

On ne peut comprendre l'importance des monastères autour de Moscou qu'en se référant à l'histoire de ce pays. En 988 la religion chrétienne fut adoptée comme religion officielle lorsque Vladimir Ier se fit baptiser dans la foi orthodoxe. Lors de la grande invasion mongole du XIII ème siècle les monastères devinrent des foyers de résistance. A partir de ce moment, l’église orthodoxe joua un rôle essentiel dans la société russe. Jusqu'à la révolution d'octobre où elle fut quasiment interdite, et entra dans la clandestinité. Elle retrouva une nouvelle vitalité après l’éclatement de l'URSS.

Monastère DONSKOI

Il fut fondé par Boris Goudounov en 1593 en l'honneur de l’icône de la vierge du Don qui avait sauvé Moscou des Mongols à deux reprises. Une première fois l’icône accompagnait le prince Dimitri Donskoi au combat à Koulikovo en 1380. Une seconde fois en 1591 quand Goudounov s'en servit contre le khan Kazy Guirei. Les croissants de lune surmontés des croix dorées sur la grande cathédrale rappellent la défaite de l'islam en cet endroit précis...

L'iconostase de style baroque date de 1695. Porte sainte en bois sculpté, lustre en bronze doré énorme, colossales colonnes à l'entrée.

L'ensemble du site est en travaux. Nous avons néanmoins grâce à l'obligeance d'un des ouvriers du chantier accédé à la tombe de Soljenitsyne au chevet de la Bolchoi Sobor.

Donskoi Bolchoi sobor bulbes
Donskoi Bolchoi sobor bulbes

Donskoi cathédrale du XII
Donskoi cathédrale du XII

Donskoi Iconostase Bolchoi Sobor
Donskoi Iconostase Bolchoi Sobor

Donskoi  chapelle
Donskoi  chapelle

Donskoi Maly sobor premiere eglise
Donskoi Maly sobor première église

Donskoi tombe de Soljenitsyne
Donskoi tombe de Soljenitsyne

Donskoi tour et muraille
Donskoi tour et muraille

Monastère DANILOVSKIDonskoi tour et muraille

Ce monastère serait le plus ancien de Moscou. Sa fondation daterait du début du XIII ème siècle, par Danil, premier prince de Moscou, mais également fils d'Alexandre Nevski . Il connut des fortunes divers, car il fut abandonné durant 200 ans jusqu'à ce que Ivan le terrible le fasse reconstruire et transformer. Dans les années 30 il devint une prison pour mineurs. Il a été rouvert au culte en 1983 pour le 1000 ème anniversaire du baptême de la Russie.On est accueilli par l’ « Église des Saints Pères des Sept Conciles Œcuméniques » , blanche aux coupoles vertes. Des bâtiments d’allure administrative sévère s'étendent vers le nord de l'enceinte.

C'est aujourd'hui la résidence du patriarche de Moscou. On sent que l'on se trouve dans un lieu de pouvoir surveillé par des gardes à l'allure martiale.

Danilovski cathedrale de la trinité
Danilovski cathedrale de la Trinité

Danilovski entree
tour d’entrée

Danilovski cour interieure
cour intérieure

Danilovski Garde
garde

Aucun commentaire:

Publier un commentaire