vendredi 29 juin 2018

Taïchet Тайшет 29 juin

Le voyage de plus de trois jours en Transsibérien nous a permis de couvrir 4518 km depuis Moscou. Nous sommes pratiquement à mi chemin entre Moscou et le Pacifique. La ligne sur laquelle nous allons nous engager la Baïkalo Amouskaya Maguistral (BAM) est longue de 4234 km. Elle passe au nord du Baïkal pour se diriger vers le pacifique à travers des contrées inhospitalières et instables, totalement gelées en hiver et boueuses en été. Elle franchit d’innombrables cours d'eau, et les montagnes de l'est de la Sibérie.

Elle est bien moins connue que le transsibérien car son histoire est particulière. Sa construction débuta en 1930 par la construction du tronçon Taïchet - Brast en utilisant la main d’œuvre des prisonniers politique du goulag. C'est cette voie que nous allons emprunter maintenant, afin de suivre jusqu'à Magadan les « chemins du goulag ».

Immeuble de la Loubianka maintenant occupé par le FSB A partir de 1944 des prisonniers de guerre japonnais commencèrent les travaux du tronçon oriental. Ce projet resta en suspens jusqu'à la mort de Staline. Il fut relancé en 1974 sous Leonid Brejnev et présenté comme un grand défi mobilisateur de la jeunesse. Mais au lieu de nommer un responsable unique pour la construction, 16 ministres différents furent chargés d'organiser séparément leurs propres équipes ! (ci-contre, immeuble de la Lioubanca à Moscou, maintenant occupé par le FSZB).

Le projet employa jusqu'à 100 000 ouvriers dont 20 000 bénévoles du parti. L'infrastructure de soutient des équipes n'était pas prévue, ou elle était défaillante. Ce projet a été chiffré au coût hallucinant de 25 milliards de dollars ! Alors que le coût du transsibérien est estimé a « seulement » 500 millions de dollars.

Quoi qu'il en soit le projet a été officiellement inauguré en 1991. La ligne a pour vocation de desservir les riches bassins miniers de cette région. Elle représente une prouesse technique incroyable vu les difficultés géologiques rencontrées. Par exemple le tunnel de Severomuoisk a une longueur de 15,3 km !

Taichet tours en briques

La petite ville de Taïchet (35 000 habitants) a été érigée pour les besoins de la création de la BAM. Elle se situe donc à l'embranchement du transsibérien et du BAM. A partir de la mise en place des Goulag elle acquit une triste renommée car c'était là que s’arrêtaient les convois de détenus qui étaient envoyés creuser la ligne de chemin de fer. Il ne reste quasiment rien de bien visible de ce passé, à l’exception d'une double tour en briques (ci-contre), à proximité de la gare. Probablement construite en 1906 elle correspondait à un usage pour le transsibérien. Elle aurait été utilisée dans les années 30 comme point d'appui par les bolchevik pour l'organisation du goulag.


La ville étire nonchalamment ses rues poussiéreuses. Et cache de nombreux et jolis commerces derrière des façades généralement assez laides. Mais ses habitants se sont révélés extrêmement chaleureux et bienveillants.(sandale caoutchouc 130Rb)

gostinitsa
gostinitsa (hôtel) où nous sommes hébergés

Taichet habitat
en parcourant la ville

Aucun commentaire:

Publier un commentaire