dimanche 1 juillet 2018

BRATSK Братск 1 juillet


Il y a environ 650 km entre Taïchet et Bratsk, que le train a mis près de 7 heures à parcourir avec quelques arrêts de 20 minutes. Et bizarrement la station terminale était à Gidrostroitel, un trou perdu à 25km de la ville. Le parking de la gare était désert à l’exception d' un jeune gars qui prenait sa voiture et qui nous a bénévolement accompagnés à notre hôtel. Une fois encore nous avons noté l'exceptionnelle amabilité et disponibilité des russes. Je ne compte plus le nombre de fois où Rose en peine dans des escaliers de gare a vu une main secourable saisir sa valise pour la porter à destination !!

La ville de Brast a été créée en 1631 sous l’impulsion des Cosaques, dans leur mouvement d'exploration de la Sibérie pour le compte du pouvoir tsariste. Une forteresse en bois y a alors été construite. L'endroit était stratégique car le fleuve relativement étroit pouvait être franchi avec des radeaux. C'est d'ailleurs pour cela que plus tard un barrage a été construit sur L’Angara (ci-dessous).

Bratsk barrage 2 Bratsk barrage 1

L'Angara est la seule rivière issue du lac Baïkal, elle s'écoule vers le nord en arrosant les villes d'Irkoutsk et de Bratsk, puis s'oriente vers l'ouest et se jette dans l'Ienisseï à hauteur de Strelka. Sa longueur est de 1 779 km. L 'économie de Bratsk repose sur une puissante centrale hydroélectrique (4 500 MW) construite au pied d’une retenue qui figure parmi les plus grands lacs artificiels du monde avec 5 470 km2 !

Bratsk architecte du barrage Ivan Ivanovitch Naimoutchin Bratsk route sous le barrage

Nous avons donc affrété un taxi qui nous a permis d'avoir une vue exceptionnelle sur le barrage long de 4 417 m et haut de 150 m. Le chauffeur n'a pas hésité à s'engager dans d’improbables chemins de terre, pour nous permettre d'avoir une belle vue. Il y a une grande fierté des habitants pour ce monstre de béton. La statue de l'ingénieur constructeur Ivan Ivanovitch Naimoutchin trône à proximité de l'ouvrage (ci-dessus). Il est de façon très originale présenté adossé à un échafaudage en haut duquel s'affairent des ouvriers. Ce barrage supporte une route et des voies ferrées. Il permet de progresser vers le nord.

Mischka 12 ans mischka2

Un musée en plein air situé à une douzaine de km du centre propose une reconstitution des habitats de la région, depuis les origines jusqu'à nos jours. On est accueilli par Mischka,  un ours en cage de 12 ans, au regard malheureux. Il y a des constructions genre tipi avec leur sièges de chefs et les bâtons de chamane délimitant des espaces sacrés. La reconstitution du fortin d'origine est agréable et pédagogique. (ci-dessous)  A partir des 16 et 17ème siècles les constructions de branchages et d'écorces ont été abandonnées au profit de constructions en rondins assemblés.

musee archeo porte d'entree remparts Bratsk 1635 musee archeo
musee d'architecture et d'archeologie musee interieur 19m

Il y a aussi, dominant l'Angara, à côté des maisons typiques de la Sibérie avec leurs fenêtres décorées la charmante église de l'Archange St Michel à la très belle iconostase. (ci-dessous.

musee archeo maison 19m musee archeo eglise archange Michel

musee archeo eglise archange Michel iconostase

Khram ulitsa Mira


La visite de la ville -de construction récente- nous a permis de pénétrer dans l’église Rozhdestva Kristova (église de la Nativité), Mira ulitsa, en cours de construction depuis très longtemps. La construction de brique jaune s'intègre parfaitement à l'architecture de la ville. Nous avons admiré les clochers étincelants.


monastere Nord de Bratsk


Et plus au nord de la ville un monastère neuf témoigne de la vigueur de la ferveur religieuse.



gestion du temps




Maintenant il reste à gérer le temps ou plutôt les heures, car le décalage horaire est important. Nous sommes à plus de 4500 km de Moscou et 1000 de plus pour la France ! Les heures des trains sont indiquées en heure de Moscou tout au long de la ligne, il faut donc les traduire en heure locale pour l'activité quotidienne.



vendeuse de kvac 1

vendeuse de Kvas

Le kvas (en russe квас ) est une boisson nationale en Russie depuis le 16ème siècle. Il est fabriqué par fermentation naturelle de pain fait avec du blé, du seigle ou de l'orge. Légèrement alcoolisé, sa teneur maximale est de 2,2 %

Aucun commentaire:

Publier un commentaire