samedi 14 juillet 2018

Томмо́т 12 juillet

Nous sommes dans le train qui quitte Nerioungri à 7 heures du matin en direction de Tommot. Le train se compose de seulement quatre wagons avec peu de monde. La ligne devait à l'origine être prolongée jusqu'à Yakoust, mais les difficultés techniques et financières ont pour le moment stoppé ce projet.

le coin de samovard décoré de fleurs ceuillies le long des voies
le coin samovard
décoré de fleurs cueillies le long des voies

petite voyageuse
une petite voyageuse

siberie3Le train circule à petite allure dans l'immensité de la Taïga. Les forêts de sapins bordent la voie. Le train paresse fréquemment sur des éminences ou des flancs de collines, permettant d'apercevoir des infinis arborés où se mélangent toutes les nuances de vert. Il franchit de multiples cours d'eau que nous ne pouvons identifier.

J'observe que la route A360 que nous apercevons par intermittence est généralement bitumée.


siberie1 siberie 2

Chef de gareDe petites gares jalonnent le trajet. De gros chiens débonnaires et arthritiques y montent la garde. Nous remarquons que ce sont souvent des jeunes filles qui font office de chef de gare. On m'explique que ce sont des étudiantes qui prennent cet emploi, le temps des grandes vacances pour se faire quelque argent.

A Celidgan un immense dépôt de matériels de travaux public côtoie la voie. A Aldan où s’arrêtaient autrefois les trains de voyageurs le train marque un arrêt de 15 minutes devant une élégante gare.

gare d'Aldan
gare d’Aldan

gare Tommot
gare de Tommot

gostinitsa Tommot 1

La petite ville de Tommot est pour le moment le terminus des voyageurs. La gare est assez loin du bourg et nous nous empilons dans un taxi qui nous dépose devant notre gostinitsa, la seule de la ville (ci-contre) . Nous sommes accueillis avec une folle exubérance sans exactement savoir si elle due à un amour irraisonné pour la France ou simplement due à la qualification en finale de son équipe pour le mondial de foot... Il n'y a pas internet et le téléphone ne passe pas.

Tommot a été créé en 1923 près d'un débarcadère situé sur la rivière Aldan, utilisé pour approvisionner les mineurs de la ville d'Aldan. Sa population est de 7500 habitants.

C'est pour nous une étape technique avant de continuer notre périple vers le nord par voie routière. Il n' y a pas grand chose à voir, sinon le grand pont de fer qui se reflète dans la rivière et la vielle église Ильинский храм Ilinsky kram (l'église d'Élie) blottie au fond d'un jardin. Une nouvelle église aux dômes arrogants est en construction à proximité. Des barges chargent sur un quai sommaire des matériels et des véhicules.

tommot ilinsky kram
iconostase de l'église d'Élie
Tommot nouvelle eglise
nouvelle église

tommot pont de lavoie ferrée sur l'Aldan
pont de la voie ferrés sur l’Aldan

tommot loisir nautique
loisirs nautiques

--

Aucun commentaire:

Publier un commentaire