dimanche 22 juillet 2018

Khabarovsk Хабаровск - 22 juillet

montagnes et vallées de la Kolimaroute de la Kolyma au depart de Magadan

Nous quittons Magadan en empruntant jusqu’à l'aéroport la route de la Kolyma. (ci-dessus) (ci-contre, la Kolima)

Nous ferons incidemment halte devant un petit ermitage où se déroule l’office du 21 juillet qui célébre la Vierge de Kazan, et la victoire fondatrice de la Russie actuelle remportée au 16 ème. De l'avion j’aperçois les montagnes de la Kolyma et je songe à tout ce qui s'y est passé et qui est maintenant enfoui sous la végétation et les éboulements.

Le voyage change un peu de nature. Nous restons sur les traces de pionniers, mais nous partons à la découverte de paysages insolites et moins chargés d'histoire. Et quelle ville mieux que Khabarovsk peut nous offrir cette transition.

Khabarovsk 22 juillet

khabarovsk Amour fleuve
Khabarovsk  et le fleuve Amour
khabarovsk Amour  rivage
les rives du fleuve longeant la ville

Cette ville est la capitale administrative du kray du même nom. C'est la plus grande ville de l’extrême orient Russe avec 616 242 habitants en 2017, devant Vladivostok. On fait remonter sa fondation à l'année 1858 lorsque la région passa sous souveraineté Russe avec la traité d'Aigun .

Le traité d'Aigun a été considéré comme un traité « inégal » par l'empereur chinois. En effet cette région peuplée de Mandchous, de Mongols et de turcs n'avait jamais été administrée directement par Pékin. Mais l'empire chinois était devenu suffisamment faible pour s'incliner devant les exigences territoriales de la Russie. Ses dispositions furent confirmées par la convention de Pékin en 1860. Ce traité fut signé dans la ville d'Aigun alors en Mandchourie.

momnument aux gardes frontiere

Le simple poste militaire nommé Khabarovka en l'honneur de l'explorateur Russe Lerofei Khabarov, passa au au rang de ville en 1880. Le transsibérien arrivera dans cette ville en 1905 changeant durablement la physionomie de la cité.

Lors de la guerre civile entre rouges et blancs, la ville resta occupée par les japonnais durant les années 20. L'ultime victoire des bolcheviks sur les « blancs » eut lieu à Vololotchaevka à 45 km à l'ouest de la ville. En 1969, les soldats soviétiques et chinois se battirent pour le contrôle de la petite ile Damansky sur le fleuve Ossoury. Les tensions sont maintenant éteintes et ces îles appartiennent à la Chine . (ci-contre, monument aux gardes-frontières)


Khabarovsk le premier portLa ville s'étire le long du fleuve « Amour » appelé par les chinois « le dragon noir » à cause de la couleur de son eau charriant beaucoup de limons. Le nom, amour vient vraisemblablement des Toungouses qui le qualifiaient de « grande eau » , ce qui dans leur langue se dit mamour. La frontière avec la chine est à plusieurs kilomètres vers le sud.

C'est sur le site de l'actuelle gare maritime ( chaland sans intérêt esthétique servant de débarcadère ) que commence l'histoire de la ville. (ci-contre, le premier port) En effet c'est là en 1858 que s'installa le commandant Yakov Diatchenko qui créa le poste militaire sur la falaise Une envolée de marches conduit à la place Komsomolskaya au sud de laquelle se trouve la cathédrale de l’Assomption de la Mère de Dieu Градо-Хабаровский Собор Успения Божией Матери. (ci-dessous)

khabarovsk en remontant du fleuve
en remontant du fleuve

khabarovsk cathedrale Assomptionvue de la “place de la cathédrale”

khabarovsk cathedrale Assomption iconostase
l’iconostase

Cette cathédrale où domine naturellement la couleur bleue s’élève gracieusement en bordure de cette place qui domine le fleuve où les pigeons voraces épient les touristes .

Nos pas nous conduisent ensuite vers l'est et nous pouvons découvrir le monument commémoratif de la grande guerre patriotique auquel a été ajouté plus tard, lui faisant face un monument aux victimes des guerres d’extrême orient et notamment d’Afghanistan.




khabarovsk geroyam Svetskogo Soyuza

monument aux Héros de l’Union

khabarovsk momument commemoratif 41 45
monument commémoratif 1941-1945

khabarovsk momument commemoratif guerre d'Afganistan
monument commémoratif guerre d’Afganistan

Un peu plus haut se trouve спасо Преображенский собор,  la cathédrale de la Transfiguration du Sauveur, à coté de laquelle se dresse le séminaire. Cette cathédrale est récente et bâtie sur un modèle similaire à la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou.

khabarovsk Spaso Preobrazhenskiy sobor

спасо Преображенский собор

khabarovsk Spaso Preobrazhenskiy iconostase

l’iconostase


kermesse palets


Après l'office il y avait une sorte de kermesse, dont les activités se déroulaient sous le regard bienveillant des bons pères et de leurs épouses.



(ci-contre, jeu de palets,
ci-dessous, tir et jeu de force)

kermesse exercice de tirkermesse le plus fort


khabarovsk musée d'archéologie reconstitution de gravures

L'entrée du musée archéologique se situe dans un vieux bâtiment de briques, mais il ne faut pas se fier aux apparences. Le sous-sol est aménagé de façon très moderne et présente en situation des résultats des fouilles qui ont eu lieu au nord de la la ville de Komskomolsk et qui établissent la présence humaine sur ce site




khabarovsk square de la gloire militaire
square de la gloire militaire
place komsomolskaya
place komsomolskaya


--

Aucun commentaire:

Publier un commentaire