samedi 14 juillet 2018

Trajet Tommot Yakust - 13 juillet


petit sourire à Tommot


Notre gostinitsa a géré le taxi collectif qui doit nous amener à Yakust. Nous attendons un peu dans l'air frais et agréable du matin en laissant la petite fille de l'aubergiste nous faire des sourires.




yakoust 450KM
Yakoust 450 km
route Tommot Yakust
route de Tommot à Yakoust

Le trajet est de 450 Km et je l'aborde avec curiosité, car il était réputé difficile. En fait il reste quelques kilomètres où le revêtement n'est pas bon, et quelques travaux de réfection de pont, pour le reste la route est excellente. Le trafic est faible. A plusieurs reprises nous aurons la surprise de voir des chevaux en liberté sur le bas coté ou sur la chaussée.

chevaux sur la route
chevaux sur la route

 hybridation d'une japonnaise et d'une marque allemande
hybridation marques japonaise et allemande

Et notre véhicule qui est de marque japonaise (malgré l'étoile posée sur sa calandre) enfile gaillardement les kilomètres à toute allure. Il faudra néanmoins 8 heures pour effectuer la liaison, arrêts compris. Notre présence surprend les autres voyageurs et nous n’échappons pas aux questions habituelles.

-vous arrêtez vous à Yakoust ? Vous venez pour votre travail ?

-non nous sommes touristes, nous allons jusqu'à Magadan, puis le kamchatka etc.

Des exclamations de surprise fusent, suivies de congratulations et de souhaits de bonne route.

J'observe que la voie ferrée jusque Yakoust est pratiquement terminée, les rails sont posés et les ouvrages d'art terminés.

voie ferrée vers Yakoust
voie férrée vers Yakoust
arrivée au bac  sur la Lena
arrivée au bac sur la Lena

embarquement
embarquement

bac sur la Lena
bac sur la Lena

A Nizhniy Bestyakh qui se trouve sur la rive droite du fleuve nous quittons la route pour nous diriger vers une rive sommairement aménagée contre laquelle « beach » des noria de bac. La traversée de la Léna très large à cet endroit se fait dans le sens du courant en direction du nord ouest. Il faut 50 minutes pour la traverser. Je reste sur le bastingage à regarder les mouettes qui suivent notre bâtiment lourdement chargé qui croise d'autres bac descendant le courant.

Nous arrivons en ville sous une atmosphère curieuse, il y a comme une brume qui flotte sur la ville. Le taxi erre dans un quartier au nord de la cité pour déposer un voyageur, puis se dirige vers un centre ville ou des immeubles neufs ont poussé comme des champignons. Il fait 26°. Trouver notre hébergement et nous faire comprendre sera un peu plus difficile mais tout problème est fait pour se résoudre.

arrivée à Yakoust
arrivée à Yakoust
prix des carburants
prix des carburants

--

Aucun commentaire:

Publier un commentaire