vendredi 20 juillet 2018

Magadan Магадан 19-20 juillet

L’aéroport est à une quarantaine de km de la ville, et nous prenons un bus jusqu'à la gare routière. J'ai cru comprendre qu'il y avait deux bus le matin et deux le soir... Il faut une petite heure pour effectuer ce trajet sur une route en bon état.

Le masque de tristesse

Magadan masque de tristesse 2 Magadan masque de tristesse1

C'est le premier monument que l'on visite en arrivant à Magadan. (russe: Маска скорби, Maska skorbi) Il a été construit sur une colline au-dessus de la ville, pour commémorer la souffrance et la mort des nombreux prisonniers du Goulag dans la région de la Kolyma pendant les années 1930, 1940 et 1950. Ce monument a été érigé à l'emplacement d'un camp maintenant disparu.

Une statue en béton de 15 mètres de haut représente un visage, avec des larmes venant de le œil gauche sous la forme de petits masques. L' œil droit est sous la forme d’une fenêtre barrée. L’arrière met en scène une jeune femme qui pleure et un homme sans tête sur une croix. L’intérieur est une réplique d’une cellule de prison de la période stalinienne

Sous le masque de tristesse on peut voir les noms de plusieurs des camps de travail forcé de la Kolyma. La statue a été dévoilée le 12 juin 1996 avec l’aide du gouvernement russe et des contributions financières des sept villes de Russie, y compris de Magadan. Le projet a été dessiné par le sculpteur Ernst Néizvestny, dont les parents ont été victimes des purges staliniennes des années 1930 ; le monument a été construit par Kamil Kazaev.

magadan masque de tristesse vu de la villeLes prisonniers arrivaient de Vladivostok par bateau. Les conditions de transport étaient effroyables. Certains bateaux ont livré une cargaison de cadavres, les prisonniers étant morts de froid durant la traversée. Pour les survivants c'était le travail forcé dans les mines.

En effet, le gouvernement bolchevik dont la monnaie n'était plus reconnue sur le plan international avait d'énormes besoins d'or pour financer ses échanges.

(ci-contre, le masque de tristesse vu de la ville)

La baie de Nagaeyv.

Une large baie bien protégée est propice aux activités portuaires. Celles ci s'allongent sur une bande de terre poussiéreuse sur 2,5 km sur la cote nord de la baie.

A une centaine de mètres d'un phare, vers le sud, une petite esplanade au fond du golfe expose une statue de pierre représentant les pionniers.

Nagayev baie sculpture
monument aux pionniers
Nagaeyv phare
phare dominant la baie de Nagayev

Musée ethnographique.

C'est au 4 ème étage du musée ethnographique que nous retrouverons les dernières traces du goulag. Ce sont essentiellement des documents individuels qui sont présentés, ainsi que quelques objets métalliques sauvés de la rouille. Les conditions climatiques, l'éloignement, l'usage du bois qui se dégrade avec le temps sont autant de (bonnes?) raisons qui ont poussé les autorités à avoir une politique de non-conservation des goulags.

Cela m’amène à une réflexion sur le sens de ce voyage. J'ai visité antérieurement en Allemagne et en Pologne les camps témoins des atrocités commises par les nazis. La tyrannie stalinienne et son cortège d'horreurs est comparable. Il a fallu attendre le 20 ème congrès du PC et la dénonciation par Kroutchev des atrocités commises pour que la population russe et les puissances étrangères découvrent, interloquées, ce qui s'était passé.

Maintenant ? Mon sentiment est que les russes ont une vitalité extraordinaire, ils ne sauraient se complaire dans la commémoration. Ils sont tournés vers un avenir ou consumérisme et un fort sentiment nationaliste coexistent. Le niveau de vie s’élève de façon très visible. La ville est parcourue d'énormes 4X4 japonnais flambant neufs. Derrière de discrètes façades d'un autre âge s'étalent des magasins de luxe. Les exigences de confort sont bien présentes. Et l'or et les métaux procurent sans aucun doute des revenus substantiels comme en témoignent les multiples banques et établissement de négoce du métal précieux.

Déplacement à Ola.

peche en action de magadan
pêcheur en action

Ola vers Ola
la côte vers Ola

pecheLe guide PF conseille un déplacement à Ola. Il fait mauvais et froid (12°) Un déplacement en voiture bien au chaud nous tente. Le trajet vers cette petite ville va nous permettre de découvrir la côte Est de la presque île derrière laquelle se trouve Magadan. C'est une côte découpée, une longue falaise tombe sur une plage de galets.

Nous observerons l'activité des pécheurs le long de la rivière Ola et surtout en bordure de mer. Les pécheurs tirent un filet perpendiculairement à la plage. Des bancs de poissons effrayés par les phoques qui s'amusent à une cinquantaine de mètres du rivage circulent le long de la plage et viennent se prendre dans les filets !

Il y a dans cette localité une jolie église en bois que nous pouvons visiter, Богоявленский , dédiée à l’Épiphanie. Des maisons de construction récente et de couleurs vives égayent des paysages de palissades de bois noircis et de tas indécis. Il y a aussi plusieurs magasins de négoce d'or.

Ola bogoyavlenskiy khram
 Bogoyavlenskiy khram

Ola inconostase
son iconostase

En parcourant la ville.

La ville se structure autour de la Rue Lenine. Elle a été construite par les prisonniers de guerre japonnais. C'est une longue avenue droite qui dévale d'une colline pour en escalader une autre. Le changement de régime politique ne se traduit guère dans l’architecture. Les anciens signes du communisme sont toujours en place.

Il y a plusieurs parcs. Nous nous arrêterons dans un des plus petit et ferons connaissance avec les pigeons locaux !

Il n'y pas de vitrines à l'occidental, climat oblige, mais des doubles portes ouvrent sur toutes sortes de commerces.

lenina ulitsa
Lenina ulitsa

magadan karl marx ulitsa
Karl Marx ulitsa

magadan le port
le port de Magadan
commerce de l'or
commerce de l’or

La cathédrale.

sobor Magadan svyato trotskiy 1C'est finalement le troisième jour sous un soleil retrouvé (mais seulement 15° et du vent) que nous pouvons accéder à la cathédrale qui était jusque là fermée.

Nous rencontrons Dimitri. Il nous est envoyé par ??? En fait je ne le sais pas, car nous nous sommes aventurés dans des couloirs et avons abouti devant des secrétaires à qui nous avons exposé que nous voulions visiter la cathédrale. Et quelques minutes plus tard arrivait Dimitri. Il parle anglais et nous allons échanger dans cette langue et par l’intermédiaire des smartphones.

Nous pourrons visiter le chœur, la crypte et le clocher, et même sonner les cloches...

Cette cathédrale a été construite à un emplacement qui aurait du recevoir une construction de l'époque soviétique. Mais les fidèles en ont décidé autrement. Elle est consacrée à la trinité et placée sous la protection du patriarche Inoncenti 1797 1879 dont la statue fait face à l’édifice Sobosobor pédalier du carillonrnaya ploshchad. Ses reliques sont également conservées dans une chasse.

Notre guide attire notre attention sur l'aspect symbolique du décor. La couleur verte symbole de vie terrestre, la croix symbole de vie éternelle, et l'aigle symbole de la condition humaine devant s’élever...Ce sont des artisans originaires de la ville de Paleckh spécialisés dans la peinture des icônes qui sont venus faire la décoration de cette cathédrale.

Le chœur abrite l’icône de la PANTANASSA, vierge Marie Reine de l’univers, qui est réputée soigner les cancers. Elle est vêtue de violet, couleur des tsars, assise sur un trone royal, et encadrée des deux archanges Georges et Michel. Son nom russe Пантанасса est l’exacte translittération du nom grec παντ-άνασσα qu’elle porte depuis le 17 ème siècle, et qui signifie mot à mot “de partout – reine”.

La « porte de gloire » en bois doré au centre de l'iconostase est composée de 6 panneaux, les deux du haut représentants les archanges Georges et Michel, et les suivants les quatre évangélistes.

Au dessus de l'entrée sont évoquée le baptême de la princesse Olga en 945 - date que l'on considère comme fondatrice de l'orthodoxie en Russie -, . et la découverte de la croix du Christ par Hélène veuve de l'empereur Constantin en 326. La fête de « l'invention de la croix » a lieu le 7 mai dans l’église orthodoxe.

sobor sainte icone Pantanacca
Icone de la Pantanassa
sobor inconostase et sol 2
iconostase
sobor scenes historiques 3
décoration intérieure
sobor crypte 4
crypte


au pays du Mamouth

celui-ci est en pièces métalliques…

mamouth en pieces metalliques

--

Aucun commentaire:

Publier un commentaire